Exilium – Livre 1 : L’internat

Exilium Livre 1 L'internat

Bonjour à tous, aujourd’hui je reviens pour vous parler d’Exilium, Livre 1 : L’internat, de Frédéric Bellec aux éditions BoD, à 17 euros.

Il s’agit du premier tome d’une histoire qui se veut terrifiante et fantastique en même temps. J’ai effectivement trouvé que le fantastique était bien au rendez-vous, par contre pour ce qui est du terrifiant je sentais bien que l’auteur cherchait à nous faire peur mais je ne l’ai pas ressenti une seule fois. Je n’arrivai pas à ressentir de véritable émotion contrairement à d’autres de mes lectures, je n’étais pas transportée dans l’histoire comme je peux l’être parfois. Sans doute le style d’écriture de l’auteur qui ne me convient pas, mais qui peut tout à fait plaire à d’autres personnes. La plume de l’auteur est un peu trop complexe et longue sur certains passages du livre. Toutefois, l’histoire en elle-même était intéressante, j’ai même plutôt bien apprécié l’histoire. Ca change de ce que je peux lire dans le fantastique, c’était vraiment NOUVEAU pour moi. Je dois dire que l’auteur a été très imaginatif ! Je n’avais rien lu de tel. C’est pourquoi, je ne sais pas comment conclure sur cette lecture puisque le style d’écriture m’a plutôt déplu, et pourtant l’histoire, elle, m’a vraiment plu !

Je vous laisse donc en juger par vous-même avec le résumé :

 » Cette semaine-là, de fortes chutes de neige exigèrent la fermeture du lycée où je travaillais comme ‘pion’, mais le maintien exceptionnel de l’internat permit l’hébergement de la poignée d’élèves bloqués sur place. Par ma proximité avec le lieu de travail, je fus le seul disponible pour assurer les nuitées. La semaine se présentait alors avec un calme insolent : encadrer sept adolescents occupés à compter les flocons au sein d’un établissement vidé de son âme.

Sauf que nous n’étions pas seuls !

Au début, j’expliquais aux élèves effrayés que le vent et le froid étaient à l’origine des souffles et des craquements. Jusqu’à ce que leur fréquence nous accule à l’évidence : quelque chose sans aucun lien avec la météo avait infiltré le dortoir !

Alors que je pensais avoir trouvé le calme dans la campagne du Centre France, après mon départ de la Côte d’Azur pour la petite ville de Saint-Amand-Montrond, j’allais découvrir un énigmatique Berry, qu’au XIXe siècle Chateaubriand avait décrit comme une contrée   » où se passaient des choses étranges   » !  »

Dites-moi en commentaire, si vous vous avez été effrayé par cette lecture ?

Publicités

La Passe-Miroir, Livre 1 : Les fiancés de l’Hiver

La Passe-Miroir Livre 1 Les Fiancés de l'Hiver

Bonjour à tous, je reviens aujourd’hui pour vous parler de La Passe-Miroir, Livre 1 : Les Fiancés de l’Hiver, de Christelle Dabos aux éditions Gallimard Jeunesse, à 18 euros.

Après La 25e Heure, je peux vous dire que j’ai adoré ce livre, ce n’est pas un coup de cœur mais presque ! Christelle Dabos nous envoie dans un monde plusieurs années après que Dieu l’aurai divisé en différentes arches flottantes sur lesquelles vivent des familles dotées de pouvoirs et dirigées par un « Esprit de Famille » qui serait leur ancêtre le plus lointain. On découvre ce monde à travers Ophélie, l’héroïne de l’histoire, vivant sur Anima, qui est une jeune fille maladroite mais qui a le don de liseuse, et de Passe-Miroir.

Mais du jour au lendemain, sa vie se trouve bouleversée par un mariage forcé avec Thorn habitant à l’autre bout de son arche : au Pôle. A partir de là, on suit Ophélie dans de nombreux périple au péril de sa vie… Qui est Thorn ? Pourquoi l’a-t-on choisi elle pour ce mariage ? De nombreuses questions auxquels certaines réponses se trouvent dans ce 1er Livre. Je ne sais pas vous, mais moi ça me donne envie de découvrir la suite, et une chance pour moi, j’ai eu le Livre 2 pour Noël (merci mon chéri !). En tout cas, j’ai beaucoup apprécié ce 1er Livre qui nous emporte avec Ophélie dans cet univers fantastique. J’ai vraiment adoré l’univers de Christelle Dabos, ainsi que l’intrigue autour du mariage d’Ophélie et Thorn.

Le résumé du Livre 1 tourne lui aussi autour de cet intrigue, et je vous laisse le découvrir si vous ne les connaissez pas déjà :

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la citadelle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Avez-vous lu La Passe-Miroir, Livre 1 : Les Fiancés de l’Hiver ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?